Zelda The Twilight Princess

Venez nous rejoindre contre cette quête pour sauver Link et libérer Hyrule de la menace qui plane...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zorro
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 25
Localisation : Au sorti d'un long cauchemar
Emploi/loisirs : Heuuuuuuu.
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Rubis:
73/500  (73/500)
Armes: Garzÿel (épée)_ Flÿn (dague) et c'est tout ^^
Objets: Peut avoir pratiquement tout ce qui est à base de végétaux.

MessageSujet: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Mar 15 Sep - 23:57

Chronologie : après la libération de Blacknight

Zorro s'était momentanément dissocié du groupe formé avec Maryne et Blacknight juste après aidé à la libération de ce dernier. Et les avoir tous téléporté loin du repaire de Ganon bien sûr. Plusieurs fois il avait faillit s'écrouler d'épuisement tellement cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vraiment dormi. Il s'était donc téléporter ensuite vers son abri le plus proche, avait bu une de ses potions, mangé un peu de viande séché tirée de ses réserves et s'éatit endormi. A son réveil il était en pleine forme.
Il s'était levé, avait fait quelques exercices, constatant l'utilité de sa nouvelle amélioration de téléportation. Puis s'était mis en marche. Il n'était pas pressé. Marchant d'un long et rapide mais tranquille pas, il traversait la plaine d'Hyrule, avançant vers Cocorico, et plus précisement son cimetierre. Son ancienne famille et tous ceux qu'il avait aimé comme parents ou femme ou enfant y était enterré, ou du moins une tombe avait été creusé à leur nom, et cela faisait longtemps qu'il n'y était plus aller. Il avait besoin de les "revoir" encore une fois, renouer avec son passé avec lequel il était maintenant en paix, mais aussi de retrouver son nom. Wolfen. Il en était le dernier représentant vivant mais aussi le premier. Wolfen. Un nom créé de toute pièce puisqu'il ignorait le sien, mais qui prenait ses racines dans son passé. Son passé qu'il allait retrouver afin d'assumer pleinement celui qu'il était.
Ainsi il marchait à grand pas tranquille vers le cimetierre de Cocorico lorsqu'une voix retentit derrière lui.

[Et voilà, c'est à toi Quency.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency
Niveau 2
Niveau 2
avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 26
Localisation : rochegude
Emploi/loisirs : tir a l'arc
Date d'inscription : 25/04/2009

Feuille de personnage
Rubis:
18/500  (18/500)
Armes: épée runique a deux mains et arc
Objets:

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Mer 16 Sep - 17:38

Après s'être séparés de Sylvia et des quelques personnes qu'il avait rencontré Quency avait finalisé sa découverte des plaines et ses alentours en solitaire. Pendant plusieurs jours il avait déambulé dans ces immenses plaines profitant de sa solitude pour se tailler de nouvelles flèches et empoisonner sa lame. Un soir de pleine lune la quatrième rune de son épée se mit a briller fortement : l'emprente magique qu'il avait laissée sur son nouveau "jouet" était maintenant assez proche pour qu'il puisse le retrouver, la rune, qui peut a peut changeait de forme, indiquait tel une boussole l'emplacement de l'objet ou la proie marqué par l'épée.

Se dirigeant donc vers le cimetière de Cocorico, puisque tel était l'emplacement de sa proie Quency se remémorât soudain l'enterrement de celle qu'il aimait, celle qui devait partager sa vie, celle pour qui il mettait tout en oeuvre pour réunir la triforce, et enfin celle pour qui il servait le Seigneur Ganondorf...

Ces différents souvenirs furent douloureux pour Quency et il en voulût a Zorro de l'avoir attiré dans cet endroit. Se faisant très discret quency se penchât au pied d'une tombe sur lequel un aucun nom n'était gravé : tel avait été la volonte de Quency aucun nom afin que nul ne connaisse le nom de son seul point faible. Aprés quelque secondes de recueillement il avançât silencieusement et entr'aperçut son ennemis : lui aussi se recueillait sur une tombe il devait donc en profiter : il se redressât donc et avançât dans le dos de Zorro. Quand il fût a une vingtaine de mètres il lançât de sa voie la plus glauque :

- Bonsoir petit jouet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorro
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 25
Localisation : Au sorti d'un long cauchemar
Emploi/loisirs : Heuuuuuuu.
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Rubis:
73/500  (73/500)
Armes: Garzÿel (épée)_ Flÿn (dague) et c'est tout ^^
Objets: Peut avoir pratiquement tout ce qui est à base de végétaux.

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Dim 20 Sep - 23:09

[Bon, à la base je pensais pas qu'on serait dans le cimetierre. Tant pis]

.....
Bonsoir petit jouet....
Une voix. Dans son dos. Zorro l'aurait reconnu entre mille autres. Il attendait se moment avec une certaine impatience. Prendre sa revanche. Enfin. Quency.
Le loup solitaire se retourna tranquillement. Il voulait se battre certe, mais pas ici, pas dans un cimetierre, pas sur les décombres de sa famille et sur ceux des autres. Non, ça il le refusait catégoriquement.
Sortons, ce n'est pas un lieu pour nous battre. Je pense que tu sera d'accord avec moi sur ce point.
Et sans plus attendre il sortit.
___________________________________________________________________________________
Plaine d'Ordin, village de Cocorico, source de l'esprit

Comment as-tu fait pour me retrouver si vite ?
Quency lui répondit [je te laisse le choix de la réponse t'as vu].
Hum d'accord. Et une autre question : pourquoi ce "petit jouet". D'abord je ne suis pas un jouet et encore moins un petit. Remarque, je m'en fiche. Veux-tu te battre contre moi ? Sans triche cette fois si, je ne suis pas blessé tu ne pourras donc pas en profiter. Moi en tout cas je le veux. Ah et au fait, ne t'en fait pas, je ne vais pas te tuer. Bien que tu le mériterais, à cause de toi je me remets à parler beaucoup alors que j'avais eut un mal de chien à arrêter !

Zorro sortit ses armes, Garzÿel son épée et Flÿn sa dague [Oui j'ai changé les noms. Trop long et compliqué les autres]. Non pas qu'il avait vraiment besoin des deux, voire même en avait besoin tout cour, mais il avait étudier de près la technique de Quency, et celui-ci se servait beaucoup de son épée. Normal pour un épéiste certe, mais les épées ont un inconvénient majeur : leur porté. Elle est bien pratique contre un autre épéiste, et permet de garder un poignard relativement à distance, mais si l'on utilise un combiné épée/dague, cette portée devient un handicap car l'épée, trop longue, ne peut pas atteindre un adversaire coller contre son torse. Bref....

Tu es prêt ? demanda Zorro avant de passer à l'attaque après la réponse de son adversaire.
Cette fois, le premier des Wolfen était en pleine forme. Ses coups étaient rapides, très rapides, puissants et précis. Ses coups s'enchainaient avec fluidité, vitesse et précision, déviant quand il le voulait pour se transformer. Zorro était déchainé, il avait eut le temps de finir de réfléchir et de s'assumer complèrement et il faisait ce qu'il sentait qu'il devait faire : débuter la légende des Wolfen, de ses descendants. Car il comptait bien en avoir. Mais pour dangereux qu'il soit, Quency demeurait un adversaire redoutable, digne d'entrer lui aussi dans la légende et bien qu'il ne parvint pas à briser la gerde parfaite de Zorro, il arrivait à soutenir la pression que celui-ci exerçait. Et il ne se laissait pas coller.
*Pas bête le type, il sait ce qu'il risque. Voyons comment il va réagir à ça*
Changeant brusquement de tactique, il rengaina tout en esquivant un attaque en tourbillonant sur lui même. Profitant de ce mouvement, il effleura le bras de Quency de sa main et l'emporta avec lui en se téléportant.
___________________________________________________________________________________
Firone, quelque part dans la forêt, sur un étroit pic de pierre instable

A l'instant même où ils réapparaissaient, Zorro expulsa Quency à une extrémité de la pierre instable sur laquelle ils étaient perchés tout en bondissant à l'autre extrémité.

Changement de décor. Gaffe la pierre est instable, si on ne parvient pas à garder l'équilibre, on tombe tous les deux.

[A toi la suite, j'étais bien partit pour faire tous Hyrule en un post mais ma mère arrive bientôt ^^]

_________________
La mort n'est qu'une limite de plus.
----------------------------------------------------------------------
L'amour n'apporte que souffrance


Dynastie Wolfen : Lupi spirites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency
Niveau 2
Niveau 2
avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 26
Localisation : rochegude
Emploi/loisirs : tir a l'arc
Date d'inscription : 25/04/2009

Feuille de personnage
Rubis:
18/500  (18/500)
Armes: épée runique a deux mains et arc
Objets:

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Lun 21 Sep - 0:37

[avait envies de cimetiérer un peut ^^]

- Bonsoir petit jouet...

Aucun autre que Zorro n'avait incité Quency a l'appeler son "jouet", aucun autre que Zorro ne lui avait jamais échappé non plus... C'était pour cela que Quency avait affublé son adversaire de ce surnom : il était pour lui un nouveaux jeux, un nouveaux challenge, un adversaire a sa taille...

Zorro se retournât tranquillement, il semblait avoir hâte de prendre sa revanche mais Quency avait trop peur de dégrader la tombe de sa bien aimée pour ce battre ici. Il allait en faire part a Zorro quand celui ci le devançât :

- Sortons, ce n'est pas un lieu pour nous battre. Je pense que tu sera d'accord avec moi sur ce point.

Soulagé Quency aquieça et suivit Zorro en silence.


___________________________________________________________________________________
Plaine d'Ordin, village de Cocorico, source de l'esprit


Traversant ainsi le cimetière Zorro et Quency avait l'aire de deux amis que le destin avait réunis. Mais la vérité était toute autre. Alors qu'ils arrivait devant la source du grand esprit Ordinn Zorro se mit a parler :


- Comment as-tu fait pour me retrouver si vite ?

- Un chasseur retrouve toujours sa proie...

- Hum d'accord. Et une autre question : pourquoi ce "petit jouet". D'abord je ne suis pas un jouet et encore moins un petit.

- Tu est le seule qui m'ait jamais échappé, tu est un nouveaux jeux pour moi, un nouveaux challenge, un adversaire a ma taille.

- Remarque, je m'en fiche. Veux-tu te battre contre moi ? Sans triche cette fois si, je ne suis pas blessé tu ne pourras donc pas en profiter. Moi en tout cas je le veux.

- Je n'avait nullement l'intention de profiter de ta blessure la dernière fois, tu n'avait qu'a mieux prendre soins de ton corps, un guerrier blessé et un guerrier au repos.

- Ah et au fait, ne t'en fait pas, je ne vais pas te tuer. Bien que tu le mériterais, à cause de toi je me remets à parler beaucoup alors que j'avais eut un mal de chien à arrêter !

- Que tu me tue ou non n'as pas la moindre importance du moment que la mémoire des miens n'est pas bafouée

Pendant que Quency parlait Zorro avait sortis ses armes : l'épée et la dague, il ne fallait sous aucun prétexte que Quency le laisse approcher de trop prés.

- Tu es prêt ?

Quency aquieça et dégainât sa lame dont la parure dorée était a présent accompagnée de reflets verdâtres, preuve que le poison s'était bien incrusté dans la lame. Il activât par réflexe les trois premières runes avant de les désactiver : pas de triche avait dit le petit jouet.

Sans plus attendre Zorro passât a l'attaque, Se contentant de parer Quency pût remarquer une chose : Zorro était en pleine forme. Ses coups étaient rapides, très rapides, puissants et précis. Ils coups s'enchaînaient avec fluidité, vitesse et précision, déviant souvent transformer en d'ingénieuse attaque. Zorro était déchaîné, [oui je sais c'est un magnifique copier/coller ^^] mais Quency tint bon en attendant le moment propice a une attaque qui serait aussi rapide que brutale.

Soudainement, et sans raisons apparente, Zorro rengainât ses armes tout en esquivant le coup de Quency, qui avait vus la l'ouverture tant attendus, effleurât le bras de Quency puis... tout devint flous, les couleurs se mélangeait en d'étranges volutes puis ils se retrouvèrent... ailleurs.

___________________________________________________________________________________
Firone, quelque part dans la forêt, sur un étroit pic de pierre instable


Quency se retrouvât un très court instant suspendu dans les airs avant de ce faire propulser sur un sol très instable, son ventre protestât longuement : les téléportations n'était pas son moyens de locomotion favoris...

- Changement de décor. Gaffe la pierre est instable, si on ne parvient pas à garder l'équilibre, on tombe tous les deux.

Pas de triche avait ont dit ? Zorro s'était bien moqué de lui, si ce téléporter ainsi n'était pas tricher, Quency voulait bien ce mettre au service de Zelda...

- Tu m'as trompé Zorro tu avait dit pas de triche...

En disant cela Quency s'était redressé et activât les trois premières runes de son épée : la force, le soins et l'empreinte magique

Le sol qui en fait était une pierre instable limitait les mouvements des deux ennemis mais la taille de son épée donnait a Quency un avantage certain : il parvenait presque a toucher Zorro sans que ce dernier puisse l'inquiéter... Finit le temps des parades, Quency avançât prudemment et passât a l'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorro
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 25
Localisation : Au sorti d'un long cauchemar
Emploi/loisirs : Heuuuuuuu.
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Rubis:
73/500  (73/500)
Armes: Garzÿel (épée)_ Flÿn (dague) et c'est tout ^^
Objets: Peut avoir pratiquement tout ce qui est à base de végétaux.

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Dim 27 Sep - 21:04

- Changement de décor. Gaffe la pierre est instable, si on ne parvient pas à garder l'équilibre, on tombe tous les deux.
- Tu m'as trompé Zorro tu avait dit pas de triche...
-Oh, tu trouve que la téléportation c'est de la triche , C'est vrai, excuse-moi, j'aurais dû prévenir que par triche j'entendais "une blessure que l'adversaire avait avant le début du combat". Sinon nos diverses formes de magie peuvent être utilisées bien entendu. D'ailleurs je vois que tu n'as pas attendu que je te le dise pour le faire.

Puis, voyant que Quency passait, prudemment à cause de l'instabilité de la pierre, à l'attaque, Zorro se tut et décala légèrement ses appuis. L'épée de Quency lui donnait un légère avantage car il pouvait frapper le loup solitaire sans que celui-ci approche, mais ce dernier pouvait tout à fait dégainer lui aussi. C'est juste qu'il n'en éprouvait ni le besoin ni l'envie.
Soudain Quency se fendit. Un peu trop brusquement. La pierre branlante se mit en mouvement. Elle roula, d'abord doucement puis de plus en plus vite sur la pente garnie de gravillons.

-Oups, ça bouge. Le truc bête tu vois Quency, c'est que cette pente se termine par un ravin. Profond. Mortel. Alors on a le choix : ou on se bat quitte à y rester tous les deux, ou tu m'autorise à nous téléporter ailleurs.

A ce moment, un cahot plus fort que les autres les projetta l'un contre l'autre. Le ravin n'était plus qu'à deux mètres.

-Bon, tu m'excusera de ne pas attendre ta réponse hein ?

La pierre plongea dans le vide. Seule. Quency et Zorro avaient disparus.

________________________________________________________________________________
Montagne de la mort, intérieur du cratère, sur une dalle entourée de cascades de lave.

Quand même, si tu pouvais te décider un peu plus vite la prochaine fois, on a failli y rester.
Alors, petites précision sur cet endroit : tu vois les cascades de laves autour de nous ? Et bien elle n'arrêtent pas de grossir et de revenir à leur point de départ. La preuve, la première fois que je suis venu en ce lieu, il y avait un petit passage derrière la cascade dans mon dos. Il n'y est plus. Et vue qu'elles continuent toutes de grossir pour le moment, je dirais qu'ils nous restent environ vingt minutes avant d'être cuit sur place. Bon t'es prêt ?


Zorro sorti ses armes, ou plutôt son arme, il n'avait pas envie de sortir sa dague, et attendi que Quency attaque. Comme prévu, le choc ne fut pas anondin mais le zeldatiste le para sans trop de difficulté avec son arme. En se touchant les deux armes produirent des multitudes d'étincelles. Mais l'pée de Quency glissa le long de Garzÿel et le premier Wolfen en profita pour contre-attaquer. Il lança son coude qui percuta assez violement la machoire inférieur de son opposant, qui partie en arrière [la tête hein, pas toi] sous l'impact. Puis, au lieu de pousser son avantage, il rompit l'affrontement.

Fait chaud hein ? Préviens quand tu veux allez ailleurs. D'autant plus qu'apparement je me suis trompé : les jets de lave grossissent plus vite que prévu.

[PS : la prochaine téléportation nous conduira au lac zora, sur la grille à mi-chemin entre la salle de trône et la cascade. Tu vois où c'est ? Et comme je t'ai touché, tu as le droit toi aussi de me faire du mal. J'aimerais une entaille au bras gauche et je tiens absolument à ce que ce soit après la téléportation.]
[PPS : si je te donne ces renseignement c'est que, tu l'aura compris, je te laisse gérer cette téléportation]

_________________
La mort n'est qu'une limite de plus.
----------------------------------------------------------------------
L'amour n'apporte que souffrance


Dynastie Wolfen : Lupi spirites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency
Niveau 2
Niveau 2
avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 26
Localisation : rochegude
Emploi/loisirs : tir a l'arc
Date d'inscription : 25/04/2009

Feuille de personnage
Rubis:
18/500  (18/500)
Armes: épée runique a deux mains et arc
Objets:

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Dim 27 Sep - 21:46

[Euh tu veut pas juste ralentir un peut le rythme ? histoire que je puise en placer une ? ]

-Oh, tu trouve que la téléportation c'est de la triche , C'est vrai, excuse-moi, j'aurais dû prévenir que par triche j'entendais "une blessure que l'adversaire avait avant le début du combat". Sinon nos diverses formes de magie peuvent être utilisées bien entendu. D'ailleurs je vois que tu n'as pas attendu que je te le dise pour le faire.

*Raaaah mais quand ce tairât-il enfin ?*

Les pensées de Quency étaient confuses et son "mal des téléportations" n'arrangeait pas son état : une énorme migraine commençait a pointer le bout de son nez et son estomac continuait de protester... en d'autres thermes il était plutôt mal en point.

C'est sans doute en raisons de son mauvais état que Quency se précipitât : il voulût feinter afin de frapper le bras droit de Zorro mais sous les mouvement brusque et le déplacement de son centre d'équilibre, la pierre sur laquelle ils se trouvaient se mit a dégringoler a vitesse croissante.

Tachant tout deux de garder leurs équilibre ils se consultèrent du regard puis Zorro annonçât :

-Oups, ça bouge. Le truc bête tu vois Quency, c'est que cette pente se termine par un ravin. Profond. Mortel. Alors on a le choix : ou on se bat quitte à y rester tous les deux, ou tu m'autorise à nous téléporter ailleurs.

*Il n'est pas question que nous fuyons, nous mourrons touts les deux ainsi j'aurai honorés les miens tout en servant le seigneur Ganondorf...*

A cet instant un brusque cahot envoyât les deux adversaires l'un contre l'autre et Quency vit apparaître le bord du gouffre.

-Bon, tu m'excusera de ne pas attendre ta réponse hein ?

Et de nouveau les couleurs se mélangèrent.

________________________________________________________________________________
Montagne de la mort, intérieur du cratère, sur une dalle entourée de cascades de lave.

Quency s'effondrât sur le sol : il avait l'impression que sa tête allait exploser, il ne supportait vraiment pas les téléportations de Zorro...

Tandis que Quency se remettait de ses émotions Zorro se lançât dans un de ses monologues qui avait le dons de l'irriter :

Quand même, si tu pouvais te décider un peu plus vite la prochaine fois, on a failli y rester.
Alors, petites précision sur cet endroit : tu vois les cascades de laves autour de nous ? Et bien elle n'arrêtent pas de grossir et de revenir à leur point de départ. La preuve, la première fois que je suis venu en ce lieu, il y avait un petit passage derrière la cascade dans mon dos. Il n'y est plus. Et vue qu'elles continuent toutes de grossir pour le moment, je dirais qu'ils nous restent environ vingt minutes avant d'être cuit sur place. Bon t'es prêt ?


Non il n'était pas prêt mais il ne pouvait quand même pas rester ainsi sur le sol a la merci de son ennemis. Quency se redressât donc et effleurant les runes un et deux de son épée. tandis que la deuxième rune le remettait d'aplomb la première, alimentée par la rage de Quency fournit a ce dernier la puissance dont il avait besoin pour abattre ce satané vermisseau.

Quency vit zorro sortire son épée et se mettre en garde, sa dague était restée au fourreau.

Une foie totalement sur pied Quency passât a l'attaque en fonçant comme un aveugle vers son adversaire, il frappât mais fut paré les étincelles produites par le choc volèrent dans tout les coins et une vint se loger dans l'oeil de Quency, aveuglé il ne vit pas sa lame glisser le long de celle de son ennemis, ni le coude de celui ci qui percutât sa mâchoire lui fendant la lèvre. Sous l'impacte la tête de Quency partit en arrière.

Quency s'attendait a recevoir le coup de grâce mais il ne vint pas : Zorro avait battus en retraite.

Fait chaud hein ? Préviens quand tu veux allez ailleurs. D'autant plus qu'apparemment je me suis trompé : les jets de lave grossissent plus vite que prévu.

- ET BIEN NOUS CUIRONS ! TES TELEPORTATIONS ME TUENT A PETIT FEU ET JE PREFERE ENCORE MOURIR ICI QUE DANS TES BRAS !

Zorro avait réussit a mettre Quency tellement en colère que celui ci se mit a charger et a frapper Zorro sans aucune technique : les coups, de plus en plus puissants, étaient répétitifs et totalement identique les uns des autres, ils s'enchaînait avec une rapidité et une violence tel, que Zorro était contraint a la parade.

Soudain le malchanceux Zorro trébuchât sur la seule aspérité du sol : un caillou qui avait du se détacher d'une des paroies tout autour d'eux et tomber sur ce sol lisse.

Se retrouvant vulnérable ainsi étalé au sol Zorro était dans une mauvaise passe il vit Quency lever une dernière foie sa lame et quand le coup partit... il n'était plus la, il s'était téléporter sur une des "terrasses" qui parsemait les parois, et sans que Quency puisse le voir sautât vers lui.

Pendant ce temps la lame de Quency qui devait atteindre Zorro frappât durement le sol et sous le choc se mit a vibrer de façon intense et échappât des mains de son propriétaire. C'est a ce moment la que Zorro atterrit sur les épaules de Quency et saisissant le bras de ce dernier se téléportat hors du cratère.

Sur le sol gît l'épée inerte de Quency, l'esprit qui y vit se sent perdu, le contacte avec son maître est rompus, il ne peut plus continuer sa mission, il décide de sortir.

Dans le silence du cratère gît une épée abbandonée, de cette épée sort d'étranges volutes dorés, de ses volutes ce forme une silouhéte qui se saisit de l'épée.

*Alors c'est la dedant que je vivait ? C'est beau... Mais ça ne m'aiderras pas a retrouver mon maître...*

________________________________________________________________________________
riviére zora, avant le chateau

L'élément liquide dans lequels réapparrurent les deux ennemis surprirent au plus haut point Quency, sa bouche et ses narines se remplirent d'eau et le poids de Zorro, toujours cramponné a ses épaules l'entrainait inéxorablement vers le fond.

Zorro lui ne s'était pas laissé surprendre, il avait prévus le coup et avait pris une grande bouffée d'aire avant de se téléporter. Zorro se félicitât dailleur de ce coup de maitre qu'il avait réalisé en effet il avait fait d'une pierre deux coup : l'épée de Quency était réstée dans le cratére et celuis ci semblait totalement déboussolé.

C'est cet exés de confiance en soit qui faillit couter la vie a Zorro : pendant qu'il s'extasiait Quency avait repris le contrôle de lui même, dans un grand mouvement d'épaule il balançat Zorro sous lui, se saisit de son bras gauche et le lui brisat d'une clé de bras.

S'aidant de la poitrine de Zorro pour se propulser hors de l'eau Quency se dirigeat vers la berge et une fois sur la terre ferme saisît son arc, une flêche et attendit que sa cible sorte de l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorro
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 573
Age : 25
Localisation : Au sorti d'un long cauchemar
Emploi/loisirs : Heuuuuuuu.
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Rubis:
73/500  (73/500)
Armes: Garzÿel (épée)_ Flÿn (dague) et c'est tout ^^
Objets: Peut avoir pratiquement tout ce qui est à base de végétaux.

MessageSujet: pr   Mer 7 Oct - 20:57

[Vais modifier un peu. N'en tiens pas compte]

Fait chaud hein ? Préviens quand tu veux allez ailleurs. D'autant plus qu'apparemment je me suis trompé : les jets de lave grossissent plus vite que prévu.

- ET BIEN NOUS CUIRONS ! TES TELEPORTATIONS ME TUENT A PETIT FEU ET JE PREFERE ENCORE MOURIR ICI QUE DANS TES BRAS !

Houlà, t'énerves pas mon gros !

Mais les bavardages incessants du guerrier loup ne servaient qu'à attiser encore plus la rage de son adversaire. Ce dernier, oubliant jusqu'à l'idée même d'une technique se mit à donner des coups avec une force et une vitesse inconcevable. Zorro était contraint de rester sur la défensive. Soudain son talon percuta durement un invisible obstacle, totalement imprévu, et le premier Wolfen se sentit partir en arrière. Sachant que si il ne réagissait pas rapidement, cette chute lui serait fatale, Zorro se téléporta en hauteur, à l'instant même ou Quency abattait son épée, qui percuta avec violence la plate-forme, lui échappant des mains. Mais Zorro n'en savait rien, car une fraction de seconde plus tard, il atterrissait sur les épaules de son adversaire et se téléportait encore, l'entrainant avec lui.
__________________________________________________________________________________
Rivière Zora, avant le château.

Ce n'est qu'en arrivant dans l'eau que Zorro constata avec surprise que Quency n'avait plus son épée.
*Mince, le choc contre la pierre a dû lui arracher des mains. Tant pis, il est temps d'en finir avec ce combat*
Le guerrier solitaire paya cher cet instant d'inattention : le ganondorfien en profita pour se rétablir, lui saisir le bras gauche et de le brisé d'une clé réalisée à la perfection. Il y eut un claquement sec et tandis qu'une onde de douleur se propageait jusqu'au cerveaux de Zorro, Quency en profitait pour l'enfoncer dans l'eau tous en sautant sur la berge où il encocha rapidement une flèche sur son arc.
Pendant la demi-seconde que mit l'archer épéiste à bander son arc, le sang-mélé s'était à son tour rétabli. Méprisant la douleur lancinante de son bras, il analysa rapidement la situation, qui n'était guère brillante : à travers les eaux troubles, il apercevait Quency qui l'attendait, un trait sans doute empoisonné encoché, lui avait un bras brisé et s'il sortait maintenant de l'eau il se ferait sans doute tirer comme un vulgaire lapin. De plus le "chasseur" s'attendait sûrement à ce que son "gibier" ce téléporte. Aussi Zorro choisi une autre tactique. Relachant un peu d'air en un souffle très léger afin de ne pas ce trahir, il se laissa couler au fond puis nagea à ras du sol vers le dos de son opposant.
Lorsqu'il atteignit la réserve d'eau au pied du château, ou presque, il sortit en silence de l'eau et s'approcha discretement de Quency enmarchant dans l'eau, afin que le bruit de ses pas se confondent avec celui des clapotis de l'eau sur la berge. A quarante-cinq centimètres de sa cible, il se manifesta d'un léger "Hum, hum". Pour rapide que fut la réaction de Quency, Zorro le fut encore plus : alors que le premier se retournait et décochait au jugé, le second se décala d'un pas, laissant la flèche passer un centimètre de son corp, et profita de la distance idéal pour contre-attaquer. Il se fendit d'un geste vif et son coude droit replié percuta violement le sternum de Quency, qui parti en arrière sous l'impact en lachant ses armes. Déjà Zorro l'avait empoigné d'une main et amorçant un mouvement rotatif, il se téléporta...
___________________________________________________________________________________
Lac Hylia, une centaine de mètres au-dessus du pont, un mètre à l'écart de celui-ci.

Les deux adversaires se rematérialisèrent haut dans le ciel, à l'horizontal. Zorro termina son mouvement rotatif et, profitant de la force d'inertie que lui conférait le poids de Quency en enchaina plusieurs autres. La surface du lac se rapprochait de plus en plus. Déjà les deux ennemis dépassaient le pont, tombant toujours plus vite. L'impulsion que Zorro donnait au corps de Quency était de plus en plus importante. Le téléporteur se prit à espérer que son "pantin" avait l'estomac bien accroché. Pas envie de se faire vomir dessus. L'eau n'était plus qu'à dix mètres. Cinq mètres. Trois mètres. Deux mètres. Zorro libéra Quency, ajoutant encore à sa vitesse. A une telle vitesse, l'eau devient semblable à un bloc de granit. Aussi dure, aussi compact, aussi....mortelle. En libérant sa proie, Wolfen donna un coup sec du poignée, modifiant l'orientation du corps de son adversaire afin qu'il percute l'eau les pieds en premier. Ainsi, dans le pire des cas, il aurait toute la partie basse son corps, des orteils jusqu'au bassin, réduit en miette. Inutilisables à vie. Dans le meilleur il aurait les deux jambes fortement fracturées, mais rien que le temps ne puisse guérir.
La surface de l'eau explosa et Zorro disparu à un centimètre de sa surface agitée.
Il réapparut sur la berge de la rivière Zora, ramassa l'arc et les flèche de son adversaire, se téléporta à la Montagne de la Mort, chercha l'épée de Quency, ne la trouva pas, se rendit de nouveau au lac Hylia, devant la grotte de l'esprit, y déposa arc et flèches puis il sorti sa dague, grava quelques mots sur la roche puis se téléporta une derbière fois dans un de ses repères cachés. Il avait un bras à soigner.
__________________________________________________________________________________

Un partout. Rendez-vous à la prochaine manche petite proie.
Zorro Wolfen [cf. version "originale" dans le spoiler]
Spoiler:
 

_________________
La mort n'est qu'une limite de plus.
----------------------------------------------------------------------
L'amour n'apporte que souffrance


Dynastie Wolfen : Lupi spirites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quency
Niveau 2
Niveau 2
avatar

Masculin
Nombre de messages : 318
Age : 26
Localisation : rochegude
Emploi/loisirs : tir a l'arc
Date d'inscription : 25/04/2009

Feuille de personnage
Rubis:
18/500  (18/500)
Armes: épée runique a deux mains et arc
Objets:

MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   Lun 9 Nov - 22:18

________________________________________________________________________________
rivière zora, avant le château

Concentré a l'extrême, la corde ramenée jusqu'à sa joue, une flèche empennée de noir et enduite du poison le plus mortel, Quency commençait a reprendre confiance, malgré la perte de sa précieuse lame il restait un petit espoir de victoire.

Cet espoir fut anéantit quand il entendit un très légers "Hum Hum" dans son dos. Le corps pivotât, les doigts libérèrent la corde et la flèche fusât. Malgré toute sa concentration Quency n'avait pas perçut que sa flèche avait manqué sa cible, il voulût ré-encocher un de ses trais mortels mais n'en eut pas le temps. Un coude partit, coupant net la respiration de Quency, une côte se brisât sous l'impacte, et alors qu'il s'effondrât, il sentit une main se saisir de la sienne, l'emmenant ailleurs.

___________________________________________________________________________________
Lac Hylia, une centaine de mètres au-dessus du pont, un mètre à l'écart de celui-ci.

*Aie*

Ce fut la première pensée de Quency quand il vit l'immense étendue d'eau bleu avant de se sentire tomber... vite... et d'une façon extrêmement étrange... Le ciel et l'eau se confondait en un seule univers. Un univers bleue dans laquelle il entr'aperçut un éclaire doré...

*Doré ?... Bien elle m'as retrouvée...*

Un dernier sourire en songeant a sa lame puis ce fut le choc.

Un grand blanc, des cris d'oiseaux, une sensation de légèreté, un poids sur sa poitrine. Il ne sent plus ses jambes. Il ouvre un oeil. La lune, les étoiles, il flotte a la dérive sur les eaux du lac, quelque chose brille sur sa poitrine, un manche, une garde, une lame, et des volutes de fumée sortants de cette dernière... Ses yeux se renferment et il plonge dans un comas profond.

_________________________________________________________________
Lac Hylia, berge du lac, devant la grotte de l'esprit...

Il avait du batailler pour sauver son maître des flots affamés du grand lac et encore plus pour le retrouver. L'élément liquide dans lequel il se trouvait l'avait, dans un premier temps, empêcher de le localiser puis plus tard il l'avait sentis et avait tenté de le rejoindre. Se souvenant comment "l'ennemi" se rendait d'un point a un autre il avait décidé de l'imiter, et était donc réapparut a l'endroit exact ou il avait sentis son maître pour la dernière fois. Cependant il ne s'attendait pas a ce qui allait suivre. Le sol sur lequel il était censé reposer était... inexistant.
Le vide l'attirait et l'eau, la mauvaise eau, la méchante eau, se rapprochait inexorablement, avide de dévorer son corps de métal et celui de son maître.

Au moment du contacte avec l'élément liquide il sentit son maître se... déconnecté... littéralement... Il l'avait d'abord crus mort, mais ne voyant pas ses mânes s'élever vers le ciel il en déduisit que la vie était encore dans le corps de son maître.

Puis, a son tour, il percutât les flots, il vacillât un moment au contacte de l'eau puis tandis que lui et son maître coulaient il se rendit compte qu'il avançait plus vite que lui dans les flots.

Au premier contacte avec son maître l'esprit s'agrippât a lui et entreprit de le remonter vers la surface. La bataille fût rude et mainte fois il faillît laisser tomber le corps immobile de son maître, mais une fois remonté le lac ne tentât plus de les avaler et les conduisît docilement vers les berges, comme si il avouait sa défaite et les mettait en sécurité en échange de leurs victoire.

A présent l'esprit veille, il est de nouveau rentré dans la lame qui lui sert de foyer mais ne s'est pas rendormit... il veille le moment ou son maître reviendrait a la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étrange combat : Quency VS Zorro, visite d'Hyrule [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ouverture de la salle d'armes
» [Blog] BIONICLE 3 Le combat final
» Combat épique
» Combat Sram
» visite de la cathédrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda The Twilight Princess :: Hyrule :: Les plaines D'hyrule-
Sauter vers: