Zelda The Twilight Princess

Venez nous rejoindre contre cette quête pour sauver Link et libérer Hyrule de la menace qui plane...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se mélangent à la foule (PV Miruka)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Sam 20 Déc - 0:07

Maryne venait de laisser son cheval dans les écuries, où les palefreniers s'en occuperaient. Ce n'est que là qu'elle avait pu vraiment reprendre son souffle. Maintenant qu'elle s'était calmée et qu'elle avait mit de la distance entre elles et ses ''poursuivants'', elle se retourna vers Miruka pour lui expliquer ce qu'elle comptait faire à Hyrule. Mais les nuages qui assombrissaient déjà le ciel décidèrent de lâcher toute l'eau qu'ils contenaient, forçant les deux filles à se trouver un abri. Elles courrurent se réfugier sous une extention du toit d'une maison. La pluie était telle que la jeune guerrière l'avait espérée: torentielle. Elle effacerait facilement toutes traces de leur passage.

La stratège se tourna vers sa nouvelle amie et lui expliqua en quoi la pluie lui était utile, qu'elle effacerait leurs traces. Elle spécifia aussi que Black Knight, ne pouvant entrer dans Hyrule pour une raison qu'elle ne prit pas soin de spécifier, aurait encore plus de misère si elles étaient mêlées à la foule. Et elle termina en disant qu'elle devait parler à sa mère, qui vivait ici.

-Tu parlais d'un combat amical...si nou trouvions un logement, nous pourrions aller nous entraîner à l'aube au porte de Hyrule, ça te va?

Si elle approuvait, elles se trouveraient des capes pouvant les protéger des intempéries. Puis, au lieu de payer pour une chambre, elle irait voir son ancienne maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 1:27

Miruka ne savait pas trop ce qui se passait depuis un certain temps. Celle-ci fut ammenée d’un côté, puis de l’autre, sans jamais savoir pourquoi. La jeune fille savait que Maryne, sa seule amie, se faisait poursuivre et qu’elle tentait désespéremment d’échapper à ses poursuivants, mais Miruka n’en savais pas plus. Celle-ci, toujours aussi confuse, fut ammenée à cheval vers Hyrule.

Arrivées sur les lieux, la pluie avait commencé à tomber. Toujours cachée sous l’extention du toit, Miruka reçu enfin des explications à propos de la fuite vers Hyrule. Heureuse de pouvoir enfin comprendre, elle put enfin respirer calmement.

Après un instant, Maryne lui reparla du combat amical que Miruka lui avait parler quelques jours plus tôt.

- Ça me semble idéal. Je crois que ça irait.

Miruka lui souria gentillement puis pencha la tête vers le sol. Celle-ci semblait très fatiguée par le long voyage, elle en dormait presque debout. Maryne lui avait aussi parler de son ancienne habitation et la jeune femme aux cheveux violets semblait interressée. De toute façon, dormir était tout ce qui comptait pour le moment.


Dernière édition par Miruka le Dim 11 Jan - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 1:54

Maryne vit le sourire de Miruka, mais surtout sa tête penchant dangeureusement vers le sol. Elle était épuisée, et ça se voyait. Elle l'avait trimballé partout et l'avait forcé à tenir à cheval, ce qui n'était pas tout à fait aisé, elle ne pouvait donc la blamer.

-Ça me semble idéal. Je crois que ça irait.

S'assurant que son amie pouvait marcher, elle l'entraîna dans le labyrinthe des rues d'Hyrule, puis se glissa dans une ruelle sombre. Elles étaient trempées et frigorifiées, mais pour l'instant, seul un toit et un lit les intéressaient.

Maryne s'approcha d'une étroite maison de deux étages, à l'allure vieille mais chaleureuse. Deux fenêtres s'ouvraient au rez-de-chaussée, décorées de pots de fleurs, et une lumière sintillait à l'une des fenêtres. Probablement une chandelle. La jeune guerrière fut soulagée de voir que sa mère était encore debout.


-Suis-moi, chuchota-t-elle à Miruka, comme si elle avait peur qu'on l'entende dans la maison.

Doucement, elle frappa trois petits coup à la porte. Celle-ci s'ouvrit sur une femme qui n'avait pourtant pas l'air si vieille si on considérait que c'était la mère de Maryne, mais qui était cernée et qui paraissait vraiment fatiguée. Quand elle vu les deux jeunes voyageuses, son visage morne s'étira dans un air de surprise, puis un sourire qui fit luire ses yeux qui paraissait vide lors de leur arrivée.

-Maryne?!?

Revoyant sa mère pour la première fois depuis longtemps, Maryne sourit, d'un sourire plus chaleureux que ce que personne n'aurait pu lui soupsonner.

-Oui, c'est moi, maman...

Elle devait se retenir l'émotivité de sa voix. Voyant qu'elle ramenait quelqu'un, la mère se retenit de laisser cours à ses émotions et se déplaca sur le côté pour les laisser entrer.

-Entrez, entrez...

Les deux jeune filles entrèrent dans la maison, puis voyant que Miruka menacait de s'effondrer, elle se dirigea directement vers la chambre d'ami et sa compagne de voyage s'y effondra. Avec un sourire amusé, elle referma la lumière, puis la porte, doucement.

Dès qu'elles furent seules, la mère de Maryne enlaça sa fille s'en retenu, et lui confia ses inquiétudes. Elles passèrent la moitié de la nuit à parler à la lumière d'une chandelle avant d'aller se coucher.

Le lendemain matin, lorsque Maryne se réveilla, dans son ancienne chambre du deuxième étage, elle descendit les marches et se retrouva dans la cuisine. Miruka se leva peu après.

-Bien dormi?

La conversation fut meublé, le long du déjeuner, par les nombreuses questions de leur hôtesse sur Hyrule et ce qu'elles avaient fait depuis leur départ. Puis, lorsqu'elles eurent fini de manger, Maryne se retourna vers Miruka et dit avec un air étrangement heureux:

-Alors, prête à te battre?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 2:46

- Emmène-moi n’importe où, je suis prête! fit-elle sur un ton enjoué.

Miruka était surexcitée à l’idée du combat. Elle ne s’était pas combattue depuis un certain temps, ce qui la manquait beaucoup d’ailleurs. Celle-ci voulait savoir ce qui était advenu de son habileté à manier l’épée et craignait l’avoir perdue. C’est ce qu’elle allait voir dans quelques minutes.

Les deux guerrières descendirent tranquillement les escaliers à peine éclairés pour se diriger vers la porte d’entrée, pour ensuite contourner la maison et arriver sur la grande cours, coincée entre les hautes maisons à plusieurs étages. La taille du terrain était très grande, comparée à celle des maisons avoisinantes.

Maryne et Miruka avaient toutes les deux ammené leurs équipements et étaient tout aussi prêtes à se battre. Un léger stress naquit en la jeune femme. Celle-ci n’avait aucune idée de la puissance que Maryne et son épée et elle sentait qu’elle allait le savoir bientôt. Malgré tout, elle garda confiance.

Les deux amies se retrouvèrent maintenant dispersées à chaque bouts du terrain. Celles-ci étaient prêtes et n’attendaient qu’un signe pour démarrer le combat.


Dernière édition par Miruka le Dim 11 Jan - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 2:56

-Emmène-moi n’importe où, je suis prête!

Maryne guida Miruka jusqu'à une porte qui menait à l'extérieure. Cachée par trois autres maisons aux hautes étages, la cour était étonnament grande et dégagée. Le soleil plombait sur le doux gazon vert à cette heure. Tranquillement, la jeune guerrière se dirigea vers le coin supérieur droit du terrain, alors que son amie se dirigeait à l'opposé. Toute deux dégainèrent leur épée, le soleil luisant sur leurs armes. Maintenant que la stratège connaissait le pouvoir de son épée, elle tenterait de l'utiliser. Ce combat était en quelque sorte un test.

Elle fit tournoyer un peu son épée dans une de ses mains, puis plia les genoux et se mit en garde, ses yeux provocateur plongés dans ceux que sa compagne de voyage.


-Prête?

Elle attendit à peine sa confirmation qu'elle fonça dessus.

Les premiers coups furent brutaux et rapide. On devait entendre les bruits des lames se fracassant l'une contre l'autre sur les autres terrains aux alentours. Un coup à droite, un coup à gauche, une feinte et une tentative de coup droit ; le tout s'enchaînait à une vitesse folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 3:25

Après seulement quelques secondes, Miruka sentait déjà la fatigue monter. Elle y mettais tellement de force et de détermination qu’elle ne pouvait même plus s‘arrêter. Les coups devinrent de plus en plus rapides. La jeune fille avait un énorme désavantage face à Maryne, qui elle possèdait une épée double, qu’elle pouvait même détacher à sa guise pour en former deux petites. Miruka, quant à elle, n’avait que Taiyou no Tsurugi, une épée de style sabre et pas très longue comparée à celle de son opposante. Malgré tout, Miruka elle-même était assez agile pour éviter la majorité des coups. C’en était de même pour sa rivale.

Tout en continuant l’enchainement de coups d’épée, les deux combattantes se regardaient dans les yeux. Dans ceux de Maryne, il n’y avait plus aucune amitié, ni compassion. Elle continuait de frapper à mort, comme si Miruka aurait été un ennemi à ses yeux. Malgré cela, Miruka essaya de se concentrer, mais y arrive à peine. Celle-ci tenta d’oublier le lien d’amitié qui se trouvait entre eux, mais en vain.

Miruka, prise de surprise par un coup trop bien placé, s’effondra sur le sol. Elle se releva pour continuer le combat. La jeune femme aux cheveux violets était encore en pleine forme mais voulait économiser sa force pour plus tard.

C'est alors que sa marque sur son cou se mit à s'étendre en milliers de veines noires. Miruka fut vraiment surprise et souffrait horriblement, même plus qu'à l'habitude. Elle retint un cri. La tatouage changea subitement sa couleur pour le rouge. Malgré la douleur qui l'empêchait de se concentrer, elle continua de fixer son regard sur Maryne en ne montrant plus aucune compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 4:56

Les coups s'échangèrent de plus en plus rapidement, arrachant des étincelles aux épées qui semblaient criés devant la force avec laquelle elles s'entrechoquaient. Maryne possédait un avantage, elle avait deux-lames. Et de plus, elle pouvait les séparer, maintenant.

Tentant sa chance, alors qu'elle se baissait pour éviter un coup circulaire, elle empoigna la garde de son épée à deux mains et s'y concentra un infime instant. Elle fut heureuse de voir qu'en se concentrant si peut, la lumière bleue calme venait quand même séparer les deux épées soudées. Si elle se pratiquait, elle pourrait créer un style de combat meurtrier.

Tout en continuant le combat où la jeune guerrière alternait épées séparés et épée unique pour voir quel était ses possibilités, leur deux protagonistes se regardaient dans les yeux. Ceux de la stratège ne représentaient que désir de s'améliorer et de gagner, aucune pitié. Quant à ceux de son adversaire, elle pouvait y lire un grand déséquilibre, comme si elle cherchait à se convaincre que devant elle ne se trouvait pas une alliée mais une ennemie. Et peut-être était-ce le cas.

Toujours est-il que Maryne finit par enchaîner les coups de plus en plus vite, virevoltant, frappant avec toute sa force, même si elle finissait par s'épuiser. Puis, elle bloqua un coup, sépara ses lames prestement et, alors que Miruka bloquait le premier coup, lui glissa l'autre lame sous la gorge. Surprise, la jeune fille aux cheveux violets tomba, déséquilibrée. Son adversaire allait arrêter le combat lorsque sa compagne de voyage se releva soudainement, prête à recommencer le combat.

Mais tout dégénéra. Les milliers de veines noires apparurent sur son cou, faisant souffrir le martyr à Miruka qui retenait de peine et de misère son cri de douleur. Mais le tatouage prit une teinte rouge sang, et ce fut à ce moment que Maryne, sur ses gardes, s'inquiéta le plus. Surtout que, dans son regard, une flamme meurtrière s'était allumée, et qu'elle se jetait sur elle.

La force de son adversaire s'étant incroyablement décuplé, la jeune guerrière bloqua le coup de peine et de misère. Elle tenta de la repousser, mais les deux lames se dirigeaient de plus en plus vers elle, malgré tout ses efforts. Voyant que sa compagne de voyage ne se contrôlait plus, elle s'écria:


-Arrête, Miruka! On a assez d'ennemi, pas besoin de se monter contre ses propres alliés!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Dim 11 Jan - 17:03

En entendant ces mots, la jeune fille possédée arrêta sa course à mi-chemin. Miruka resta , pour un moment, figée. Elle ne savait plus trop quoi penser, puisqu’elle n’avait pas eu conscience de tout ce qui s’était passé lors du combat depuis l’apparition de la marque rouge.

Terriblement faible, Miruka s’effondrit à genou sur le terrain. La tête penchée vers le bas et les yeux rempli de vide, elle tenta de comprendre. Comprendre pourquoi elle aurait voulu tuer sa seule amie. Miruka elle-même ne savait plus trop qui elle était.

Toujours sous le choc et accroupie au sol, elle releva la tête pour regarded Maryne, qui semblait, en quelque sorte, traumatisée de ce qui s’était passé. Elle replanta son regard à terre.

- Pardonne moi, Maryne. Je ne sais pas ce qui s’est passé…J-Je ne comprend pas non plus… fit-elle d’une voix tremblante.

Elle se releva, sans attendre la relique de son amie et ex-rivale. Trop faible pour marcher, elle s’effondra sur Maryne. C'est à ce moment qu'elle éclata en sanglot.

- Pardonne-moi, pardonne-moi…
Revenir en haut Aller en bas
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Lun 12 Jan - 2:39

Maryne fut un peu soulagée de voir que Miruka avait réagi à sa phrase, et qu'elle avait cessé d'essayer de la tuer. Elle s'était figée, dépassée par les événements, et les veines rouges revinrent lentement au noir, pour se résorber en un tatouage maintenant familier pour la jeune guerrière.

-Miruka...? demanda-t-elle d'une voix incertaine.

Soudainement, la fatigue se lut sur le visage de sa compagne de voyage et elle s'effondra à genou, la tête vers le sol, les yeux vitreux et rempli d'incompréhension. Inquiète, la jeune guerrière se pencha vers elle, tout de même dépassée elle aussi par les récents événements. Et lorsque Miruka releva la tête, elle dut remarquer l'expression de son amie, car elle rebaissa la tête.

-Pardonne moi, Maryne. Je ne sais pas ce qui s’est passé…J-Je ne comprend pas non plus…

Un des grand défauts de Maryne était sa piètre présence dans les relations humaines. Mais elle fut toucher par la tristesse de sa nouvelle amie, et ses traits d'adoucirent alors que une grande compassion envahissait la stratège, sentiment qu'elle n'avait quasiment jamais ressenti avant. Elle tressaillit. Ses barrières émotionnelles étaient-elles entrain de s'effondrer? Elle reprit un certaine constence, mais cela ne servit à rien quand Miruka s'effondra sur elle, trop faible pour marcher, en sanglotant et en articulant dans ses sanglots:
-Pardonne-moi, pardonne-moi…

Surprise, Maryne ne bougea pas durant quelques secondes, puis en un geste instinctif, elle la serra dans ses bras, en tentant de la rassurer. Elle avait cru ses réflexes affectifs enterrés trop profondément pour pouvoir ressortir, mais ils étaient encore là.

-Ce n'est pas ta faute, Miruka. Ne t'en veux pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Jeu 15 Jan - 23:24

La jeune Miruka, toujours dans les bras de sa seule amie, se posa de nombreuses questions. Pourquoi est-ce qu’elle à tenté d’assassiner à coup de sabre la seule personne avec qui elle pouvait parler? Pourquoi cette marque est-elle soudainement devenue rouge comme le sang sans que Miruka elle même sache pourquoi? Elle tenta désespéremment de savoir, mais resta quand même ignorante à ce sujet. La jeune combattante ne pouvait cesser son coeur de battre à une vitesse folle. La nervosité l’avait emportée et redoutait que cela se reproduise lors du prochain affrontement. Par contre, elle fut ravie de voir que quelqu’un s’interressait à sa vraie force.

Cela prit un bon moment avant que celle-ci retire ses bras du cou de son amie. Elle avait encore les larmes aux yeux, mais se sentait beaucoup mieux après cette étreinte réconfortante. En fait, personne ne l’avait jamais serré dans ses bras depuis la mort tragique de ses parents. Depuis ce temps, elle a toujours vécue seule, jusqu’au jour de cette fabuleuse rencontre.

Après quelques échanges de regards émotifs, les deux filles se séparèrent brusquement. Miruka, toujours aussi émotive, coupa le silence embarrassant.


- …Ne devrions-nous pas nous en aller?

C’est à ce moment que Maryne lui expliqua qu’elles devraient rester ici pour aux moins deux autres jours. Étrangement, Miruka fut contente de ce changement de plan. À l’habitude, Miruka serait toujours prête à partir, visiter de nouveaux endroits. Mais maintenant, elle s’était habituée au mode “sédentaire”, si l’on peut dire.

***

Pendant ces deux jours, Maryne et Miruka s’entraînèrent de nouveau, mais cette fois-ci, ce n’était plus des blagues. Leurs techniques s’améliorèrent de plus en plus, et la marque rouge qui apparaissait sur le cou de Miruka n’apparaissait que rarement et ne lui faisait plus aussi souffrir le martyre que lors de leur premier combat amical.



Lors de leurs derniers affrontements, Miruka semblait de plus en plus à l’aise à l’idée de défier son amie. De plus, la plupart des combats étaient très serrés et les deux filles semblaient de force égale, ce qui est plutôt étrange puisque la jeune fille timide ne s’était pas combattue depuis un bout de temps, soit quelques années.

***

Le croissant de lune se tenait haut dans le ciel lors de la fin de leur entraînement intensif. Les deux filles, épuisées et se trouvant encore sur le champ de bataille, s’éloignèrent pour reprendre leur souffle. Miruka se pencha par terre et entra la lame de son sabre dans la terre pour ensuite s’appuyer sur le manche de celle-ci. Entre deux expirations, elle lança :

- Je…je crois que nous avons terminé…Où irons-nous maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Maryne
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 749
Age : 24
Localisation : Près de son épée, dans ses souvenirs...
Date d'inscription : 12/01/2008

Feuille de personnage
Rubis:
114/500  (114/500)
Armes: &.Épée double &.Arc &.Bombes
Objets: $.15 bombes

MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   Ven 23 Jan - 2:48

Maryne fut heureuse de voir que Miruka était assez remise pour se relever, mais l'observa tout de même avec un air soucieux qui ne lui était pas coutumier. Un silence gêné s'en suivit, que la jeune guerrière n'osait couper. En fait, les mots lui manquaient. Elle fut heureuse que la pesante absence de bruit fut interrompue par sa compagne de voyage qui demanda:

- …Ne devrions-nous pas nous en aller?

La stratège réfléchi un instant et indiqua:

-Je sais qu'il serait évidant de me retrouver ici...dit-elle avec incertitude, mais je crois que nous devrions rester ici encore 2 jours. Et je dois absolument demander quelque chose à ma mère. Ça t'embête?

Avec un soupir de soulagement, Maryne entendit Miruka lui dire qu'elle n'y voyait aucun objection.

***



Les deux jours qui suivirent furent sérieux et intensifs. Se couchant tard et se levant tôt, les deux guerrières s'entraînaient à l'épée, améliorant leur technique, se donnant des trucs entre elles. Maintenant, Maryne tournoyait à une vitesse folle tellement qu'il en était presque difficile de la suivre des yeux, elle arrivait à faire des culbutes avec une seule main, tournoyer son épée si bas qu'elle n'en faisait que frôler la terre, si haut et qu'elle retrappait sans plus aucune difficulté maintenant. Ce qui lui avait surtout aidé, c'était que sa mère lui avait expliqué les particularités de cette arme. Elle se rapella le jour ou elle avait demandé à sa mère ce dont son épée était réellement capable.

-...Cette épée est dans la famille de ton père depuis des générations. Il faut dire que, dans la famille, vous avez toujours eu une aversion pour l'agilité plutôt que la force brut. Enfin, c'est ce que ton père en disait. Bref, cette épée n'est pas seulement une simple arme fait de métal. Elle a aussi...une âme. Je ne peux t'en dire plus sur ce qu'elle est, car ton père n'était pas avare de détails, mais le détachement n'est qu'une des capacités dont elle est capable. Lorsque tu seras âpte à "l'entendre", tu verras. Elle sera plus meurtrière, mais ce ne sera plus deux lames retenus par du métal que tu tiendras dans ta main. Ce sera plus que ça.

Sur ce mystérieux texte qui était probablement le plus long qu'elle lui avait dit depuis la mort de son père, elle se tut avec un léger sourire. La jeune guerrière en était resté interdite, mais elle l'avait finalement remercié. Lorsqu'elle était sortie s'entraîner, elle n'avait pas vraiment vu son arme de la même façon. Oh, elle avait tenté toute la journée de "l'entendre" de toute les façons possibles, mais elle n'avait pas vraiment compris les paroles de sa mère.

Aussi, Maryne s'était montrée satisfaite de voir que Miruka n'avait plus autant d'angoisse à l'affronter, et que sa marque s'était résorbée pour un bon moment. Elle s'était montrée aussi une allié forte et habile, et sa présence n'était pas de trop. Mais bientôt, le 2 jour tira à sa fin. Ce fut sous une lune argentée et sous le regard bienveillant d'une mère qui retrouvait son enfant après longtemps que les deux jeunes filles se séparèrent pour reprendre leur souffle. Appuyée sur l'épée plantée dans la terre, Miruka demanda d'une voix haletante:


- Je…je crois que nous avons terminé…Où irons-nous maintenant?

La jeune guerrière blonde attendit quelques instants pour reprendre son souffle et déclara dans un seul souffle:

-Je crois que la rivière Zora serait un bon endroit.

Lentement, elle acrrocha son épée à son dos et se dirigea vers la maison. Lentement, elle entreprit de rassembler des provisions, alors qu'elle avait chargé sa compagnon de voyage s'aller chercher Luna. Une fois la nourriture rangée dans la sacoche de cuir, elle sortit dehors, l'accorcha au flanc du cheval noir aux pattes blanches et s'assura que Miruka était bien juchée sur le cheval avant de monter d'un bond agile, frôlant à peine les étriers.

Sa mère s'approcha, elles s'étreignirent une derrière fois et, à l'éclat de la lune et des étoiles bienveillantes qui semblaient veillées sur elle, elles partirent au galop dans les rues d'Hyrule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se mélangent à la foule (PV Miruka)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se mélangent à la foule (PV Miruka)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Question] Foule affamée et réducteurs de coût (résolu)
» kadhafi est mort
» On se défoule comme on peux^^
» [Accepté] L'effluve vitale prend la place du superflu.
» Mission Juillet 2013 : Tableau de Ferme, Bâtisseur de l'Impossible.... [facebook]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda The Twilight Princess :: Hyrule :: La grande Place-
Sauter vers: